Actualités

La 2FPCO interpelle Bercy suite à l’augmentation du plafond des chèques-cadeaux

Le 29/11/2021

Les entreprises peuvent gâter leurs salariés un peu plus cette année grâce à une augmentation du plafond des chèques cadeaux (250€au lieu de 171,40€)
La 2FPCO souhaite que la mesure soit étendue à tous les cadeaux et pas seulement aux chèques-cadeaux.
Elle interpelle donc 3 ministres dans un communiqué de presse.

Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Olivier Dussopt, Ministre délégué chargé des Comptes Publics et Alain Griset, Ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, ont annoncé le 24 novembre une augmentation exceptionnelle à 250 Euros du plafond des chèques-cadeaux pouvant être remis aux salariés pour les fêtes de fin d’année (au lieu de 171,40 euros jusqu’alors). 

Toutefois, cette décision d’augmenter le plafond des chèques-cadeaux risque de mettre à mal toute une industrie composée de TPE et PME, souvent à capital familial déjà très fragilisées par la crise COVID.

Nous, Fédération Française des Professionnels de la Communication par l’Objet et des cadeaux d’affaires (2FPCO), représentons les 2 200 TPE et PME familiales fortes d’un maillage territorial complet dans l’hexagone.

C’est à travers ces entreprises de distribution de cadeaux d’affaires que nous représentons, que bon nombre d’artisans et entreprises locales (chocolats, épicerie fine, maroquinerie, spiritueux…) écoulent leurs produits pendant la période des arbres de Noël ou cadeaux clients.

L’augmentation du plafond des chèques-cadeaux et, uniquement des chèques-cadeaux, va détourner les acheteurs des entreprises vers cette solution souvent opérée par des acteurs de taille mondiale comme Edenred, Amazon, UP… ces derniers distribuant des produits sans rapport avec nos territoires.

Nous souhaitons être traités sur le même pied d’égalité que ces grandes enseignes et nous demandons l’augmentation du plafond d’exonération de cotisation et de contribution de sécurité sociale à 250 euros pour les cadeaux d’entreprises au même titre que les chèques-cadeaux.

Nous avons sollicité l’écoute du Ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises sans succès et nous nous affligeons de ce manque d’intérêt pour un sujet important de la vie économique de nos TPE et PME en cette période de fin d’année.